Make your own free website on Tripod.com

Samydoc Retour à la page d'accueil L'école du milieu Rhumatologie  Pubmed

Fondements de la médecine traditionelle chinoise

Acupuncture et douleurs abdominales





Fondements de la médecine traditionelle chinoise est un site produit par Dr El Meddeb SamyBéja, Tunisie. Toute personne désirant contribuer à ce site peut m'envoyer un mail.
Dr Ahmed Fouchali, Dr R Hawawini, et Dr Bouevitch: tous mes remerciements.
Hit-Parade


 
Données cliniques

Les douleurs abdominales sont d'origine très variées.Il faudra s'attacher surtout à identifier les urgences chirurgicales qui ne sont pas du ressort de l'acupuncture.


Les douleurs abdominales qu'on peut traiter relèvent de trois causes: accumulation du froid interne (nourritures froides, vent froid pathogène), faiblesse du Yang de la rate (sous l'action du froid pathogène, de la faim, l'excès de nourriture ou de fatigue), et enfin la stagnation des aliments (alimentation excessive, plats piquants ou gras).


L'accumulation de froid interne se traduit par une douleur soudaine, une préférence pour la chaleur, une diarrhée, les membres froids, une langue pâle avec enduit blanc et humide, un pouls profond et "tensif".


La faiblesse du Yang de la rate se traduit par une douleur sourde et intermittente qui diminue avec la presson, diarrhée, lassitude, aversion pour le froid, enduit de la langue blanc et mince, pouls profond et fin.


La stagnation d'aliments se traduit par une distension et une plénitude de l'abdomen, qui augmente à la pression, un dégout pour la nourriture, des éructations et régurgitations acides et fétides, une envie de déféquer liée à la douleur, soulagée par la défécation, un enduit visqueux de la langue, avec pouls glissant.


A noter que la médecine traditionelle chinoise a une vision fort suspicieuse pour les aliments (souvent source de maladies) contrairement aux traditions populaires tunisiennes où l'aliments est "source de force".
Points d'acupuncture à l'aiguille fine utilisés pour les douleurs abdominales (selon le type étiopathogénique)

En cas d'accumulation du froid interne, on pique Zhong Wan (Ren Mai 12) à mi distance entre ombilic et appendice xyphoide, point Mu de l'estomac, ainsi que Zu San Li (Estomac 36) en avant de la tête du péroné, point tonifiant, et Gong Sun (Rate 4) sur le bord interne du pied, en avant de la base du premier métatarsien, pour fortifier l'estomac et la rate. La moxibustion de Shan Que (Ren Mai 8) au centre de l'ombilic et Guan Yuan (Ren Mai4), 3 Cun sous l'ombilic, point Mu de l'intestin grêle, sert à réchauffer le réchauffeur inférieur.


En cas de faiblesse du Yang de la rate, on selectionnera Pi Shu (Vessie 20) à 1,5 Cun de la onzième vertèbre dorsale, point Shu du dos de la rate, ainsi que Wei Shu (Vessie 21) en regard de La douzième vertèbre dorsale, point Shu du dos de l'estomac, ainsi que Zhong Wan (Ren Mai 12) à mi distance entre ombilic et appendice xyphoide, point Mu de l'estomac, et point réunion des entrailles, et Zhang Men (Foie 13) point Mu de la rate, pour exalter le Yang de la rate et de l'estomac. On ajoutera Qi Hai (Ren Mai 6) à 1,5 Cun sous l'ombilic et Zu San Li (Estomac 36) en avant de la tête du péroné, point tonifiant, pour renforcer la fonction de digestion et transport.


En cas de stagnation des aliments, on utilisera Zhong Wan (Ren Mai 12) à mi distance entre ombilic et appendice xyphoide, point Mu de l'estomac, et point réunion des entrailles, Tian Shu (Estomac 25) à 2 Cun en dehors de l'ombilic, Qi Hai (Ren Mai 6) à 1,5 Cun sous l'ombilic , Zu San Li (Estomac 36) en avant de la tête du péroné, point tonifiant, pour renforcer la fonction de digestion et transport, pour régulariser le fonctionnement de l'estomac et des intestins, ainsi que Neiting (Estomac 44) à 0,5 Cun en arrière de la commissure entre deuxième et troisième orteil, point traditionnel pour la stagnation des aliments.


L'auriculothérapie peut être utile


   

Samydoc Retour à la page d'accueil L'école du milieu Rhumatologie  Pubmed