Make your own free website on Tripod.com

Samydoc Retour à la page d'accueil L'école du milieu Rhumatologie  Pubmed

Fondements de la médecine traditionnelle chinoise

Les douleurs rachidiennes chroniques: causes, signes, traitement





Fondements de la médecine traditionelle chinoise est un site produit par Dr El Meddeb SamyBéja, Tunisie. Toute personne désirant contribuer à ce site peut m'envoyer un mail.
Dr Ahmed Fouchali, Dr R Hawawini, et Dr Bouevitch: tous mes remerciements.
Hit-Parade


 
Traitement

3-1*Acupuncture corporelle à l’aiguille fine :

Nous développons surtout les points choisis pour les lombalgies et les cervicalgies, les dorsalgies chroniques étant relativement rares.

3-1-1points choisis

On choisit:

-des points proches (à effet local)

-et des points éloignés (pour traiter la cause ou pour régulariser la circulation du Qi et du sang dans le méridien).

En effet, le traitement acupunctural traite soit les symptomes, soit la cause, soit les deux, selon le tableau clinique.

  • On choisira donc des points Hua Tuo Jia Ji (ou points extraordinaires 21) situés de part et d’autre des apophyses épineuses, à 0,5 Cun, pour leur effet local. Pour les cervicalgies, on utilise les points en regard des vertèbres première à septième cervicale. Pour les dorsalgies, on utilise les points entre la première vertèbre dorsale et la première vertèbre lombaire. Pour les lombalgies, on utilise les points entre la deuxième vertèbre lombaire et la deuxième vertèbre sacrée. Pour les points Hua Tuo Jia Ji, on pique un peu obliquement vers la colonne vertébrale, 1 à 1,5 pouce de profondeur dans la région cervicale et dorsale ; 1,5 à 2,5 pouces pour la région lombaire.
  • Dans le même esprit on choisit les points Ashi, ou point douloureux locaux, en piquant avec la même technique selon les régions.
  • Le méridien Tai Yang du pied de la vessie est choisi car il parcourt toute la région rachidienne, et en même temps il passe par les reins (voir étiologies).

-On prendra (surtout pour les lombalgies) le point Shen Shu (ou vessie 23) qui a une action locale (proximité) et générale (sert à recouvrer le Qi rénal). La moxibustion en ce point permet aussi d’éliminer le froid-humidité de la région lombaire.

-On prendra (pour les lombalgies aussi) le point Wei Zhong (ou vessie 40) situé au niveau du creux poplité, qui va régulariser la fonction du méridien de la vessie.

-De même pour Ciliao (vessie 32) qui régularise les fonctions du méridien de la vessie.

-Le point Geshu (vessie 17) a une action spécifique sur le sang, il sera utilisé en cas de traumatisme.

-Le point Zhishi (vessie 52) tonifie le Yang rénal.

-Le point Tianzhu (vessie 10) a une action locale interessante pour les cervicalgies.

-Vessie 60 (Kunlun) peut être utilisé pour la raideur de la nuque, ainsi que pour les lombalgies.

  • Le méridien Du Mai passe lui aussi par la colonne vertébrale et les reins. De nombreux points peuvent être utilisés dans ce cas :

-Feng fu (Du Mai 16) pour éliminer le vent et le froid

-Yaoyangguan (Du Mai 3) pour la même raison.

-La moxibustion en Mingmen (Du Mai 4) sert à compléter le Yang rénal.

-Du Mai 14 peut être utilisé pour son action locale, au niveau de la partie haute du cou (c’est un point souvent utilisé pour son action générale dans d’autres pathologies).

  • Le méridien Taiyang de la main de l’intestin grêle passe par la région scapulo-cervicale et les points de cette région ont donc un effet local :

-Intestin grêle 14 (Jianwaishu) et 15 (Jianzhongshu) seront utilisés dans les cervicalgies et les dorsalgies hautes.

-Intestin grêle 17 (Zhizeng), bien que situé au niveau de l’avant-bras, a une action efficace sur la raideur de la nuque.

-Intestin grêle 3 (Houxi) est efficace sur les épisodes de douleurs aigues du rachis cervical ou lombaire.

  • On utilise quelques points du méridien Shaoyang du pied de la vésicule biliaire :

-Vésicule biliaire 34 (Yanglinquan) car c’est le point de réunion des tendons (il est donc utilisé dans la plupart des douleurs ostéo-articulaire).

-D’autres points peuvent être classiquement utilisés : Vésicule biliaire 39 (Xuanzhong) dans le torticolis et vésicule biliaire 38 (Yangfu) dans la lombalgies. Ces deux points ne sont pas très utilisés.

  • Le point Poumon 7 (Lieque) peut être utilisé pour la raideur de la nuque.

Le tableau ci-dessous résume tous les points pouvant être utilisés :

 

Méridien

Point (s)

Indication

Vessie

Vessie 10

Vessie 17

Vessie 18, 19,44,46,49,50

Vessie 22,23,24, 25,26,27,28,29,31,32,33,34, 39,52,54,55,58,60,63,64,65

Vessie 37,40,53,56

Raideur de la nuque

Dorsalgies, traumatismes

Dorsalgies

Lombalgies



Douleur dorso-lombaire

Trois réchauffeurs

Trois réchauffeurs 5, 16

Trois réchauffeurs 15

Raideur de la nuque

Cervicalgies

Vésicule biliaire (VB)

VB7,13,19,20

VB21, VB26

VB27,34,38

VB39

Raideur de la nuque

Dorsalgies

Lombalgie

Torticolis

Foie

Foie9, 11

Lombalgie

Du Mai

Du Mai 3,4,5,7

Du Mai 8,9,10,11,12,13

Du Mai 14,15

Lombalgie

Dorsalgie

Raideur de la nuque

Poumon

Poumon7

Poumon9

Raideur de la nuque

Douleur scapulo-dorsale

Gros intestin

Gros intestin2,7,9,16

Douleur scapulo-dorsale

Estomac

Estomac11

Raideur de la nuque

Rate

Rate8

Lombalgie

Intestin grêle

IG3, 7,14,15,16

Torticolis et raideur de la nuque

Rein

Rein7

Lumbago

Points extraordinaires

PE 21

PE26

Toutes les rachialgies

Torticolis

Tableau 1 : Points cités dans le précis d’acupuncture pour traiter les rachialgies

3-1-2 indications

En fait, les indications varient selon  la localisation de la douleur et selon l’étiologie de la douleur. On n’utilise pas tous les points mais plutôt certains points. Cela varie aussi en fonction de l’expérience personelle de l’acupuncteur. Une étude récente des différents traités chinois d’acupuncture montre que les points prescrits sont très variable (moins de 20% de tous les points utilisables sont recommandés dans plus de la moitié des études).

Pour les lombalgies :

  • On pique Vessie 23, Vessie 40, les points Huatuojiaji ,les points ashi (points de douleur locale).
  • En cas de froid –humidité : On disperse Du Mai 16 et Du Mai 3
  • En cas de traumatisme, On disperse Vessie 17 et vessie 32.
  • En cas de déficience des reins, on tonifie Du Mai 4, Vessie 52, Rein3.

Pour les cervicalgies :

  • On utilise (avec une manipulation dispersante) les points Du Mai14, Vessie10, Intestin grêle 14, Vésicule biliaire 36, Intestin grêle 3, pour expulser le froid et le vent et relacher les tendons.
  • En cas de difficultés à incliner et renverser la tête (flexion-extension), on peut rajouter Vessie 60 et poumon 7.
  • En cas de difficulté d’inclinaison latérale du rachis cervical, on utilise intestin grêle7.
  • En cas d’épisode aigu de cervicalgies, on utilise Luozhan (point extraordinaire 26).

3-2*Moxibustion

Elle présente un intérêt dans les syndrômes ayant une composante de froid (donc soit l’atteinte par le vent froid ou le froid humidité, soit la déficience des reins surtout du yang rénal).

Elle consiste à allumer des cones de moxa (feuille d’armoise séchée) soit directement sur la peau, soit avec interposition de sel ou de gingembre. On peut aussi utiliser des cigares de moxa à une certaine distance de la peau. Une autre technique consiste à mettre le moxa sur l’aiguille fine d’acupuncture.

Cette source de chaleur traitera donc les syndromes " froid " surtout avec déficience.

Cette technique est peu utilisée en pratique en Tunisie.

3-3*Ventouses

Les ventouses sont assez souvent utilisées dans la plupart des pathologies ostéo-articulaires, plutôt dans les syndromes de plénitude et de chaleur.

Elles voient donc leur indication dans le cas de stagnation du sang (douleurs rachidiennes d’origine traumatique ou microtraumatiques).

3-4*Infra-rouges

En fait, leur principe d’action est le même que pour la moxibustion . C’est une source de chaleur. On les applique sur la région malade. Il faut protéger les yeux du patient.

3-5*Electrothérapie

C’est l’utilisation d’un courant électrique de fréquence et d’intensité variable, qu’on fait passer par les aiguilles d’acupuncture et qui améliore la stimulation (tonification ou dispersion) et permet de raccourcir les séances.

Cette technique est très utilisées actuellement car elle est très pratique et permet de garder de bons résultats tout en raccourcissant les séances.

3-6*Injection au point d’acupuncture

On injecte pratiquement aux mêmes points que les points d’acupuncture certains produits médicamenteux ou extraits de plantes. Cette méthode est plutôt empirique. Par exemple on peut injecter de la Vitamine B12 localement (au point d’acupuncture), ce qui est parfois pratiqué dans notre service.

3-7*Massages

Les massages traditionnels chinois améliorent l’efficacité du traitement acupunctural, ils ont un effet antalgique et myorelaxant très appréciés par les patients

Le praticien en acupuncture a donc toute une pallette de traitements à sa disposition, qu’il utilisera selon ses connaissances et son expérience personelle.


 
Samydoc Retour à la page d'accueil L'école du milieu Rhumatologie  Pubmed