Make your own free website on Tripod.com

Samydoc Retour à la page d'accueil

Rhumatologie pour tous

Une contribution pour expliquer la rhumatologie, spécialité médicale traitant des maladies des os et des articulations


Google
Web Rhumatologie pour tous




Rhumatologie est un site produit par Dr El Meddeb SamyBéja, Tunisie.
Hit-Parade


 
  
Enbrel (etanercept) et polyarthrite rhumatoide
La polyarthrite rhumatoide, rhumatisme inflammatoire le plus fréquent, a vu une nouvelle classe thérapeutique arriver sur le marché.
Après presque une dizaine d'années, on peut dire que les biothérapies donnent des résultats largement supérieurs aux traitements conventionnels. Il a été démontré qu'elles ralentissent objectivement les domages structuraux articulaires (tels que mesurés par la radiographie) et améliorent les capacités fonctionelles.
Un seul obstacle: le coût. Aux malades et aux rhumatologues de défendre la légitimité du coût de ces traitements pour la société. Il est aussi légitime de changer la vie d'un rhumatisant que de dialyser un insuffisant rénal, de traiter une hépatite par interferon, ou de donner une chimiothérapie coûteuse à un cancéreux.

Les anti TNF alpha sont les premières biothérapie apparues dans le traitement de la polyarthrite rhumatoide, et parmis eux l'Enbrel, récepteur soluble humain recombinant du TNF alpha (qui est un des médiateurs de l'inflammation, et facteur clé dans la polyarthrite rhumatoide), pratique car injectable en ambulatoire en sous cutané.

Quelle polyarthrite rhumatoide proposer pour ce traitement?
Soit une polyarthrite très inflammatoire
Ou une polyarthrite destructrice avec des lésions radiologiques articulaires osseuses évolutives

Le plus souvent, il faut avoir essayé le methotrexate pendant au moins trois mois, à bonne dose, exceptionellement, on proposera l'enbrel d'emblée.

D'autre part, il faudra faire un bilan soigneux pour chercher les contre-indications: infections aigues ou chroniques, pathologies à haut risque d'infection (ulcère cutané, tuberculose traitée avant 1972, sonde urinaire, sepsis sur prothèse dans l'année précedente...), néoplasie, hémopathie, lésion précancéreuse, maladie démyélinisante (sclérose en plaque), insuffisance cardiaque sévère, grossesse, allaitement.

Enbrel est recommandé pour les patients actifs qui veulent se prendre en charge (injections sous cutanées qui peuvent même êtres faites par le patient après un apprentissage adéquat), alors que l'infliximab est préférable pour les patients qui préfèrent de courtes hospitalisations pour une perfusion, et une prise en charge plus "institutionelle".

Selon les pays, la première prescription sera hospitalière obligatoire, ou simplement par un spécialiste (rhumatologue ou interniste) pour la polyarthrite rhumatoide.
Le médecin traitant spécialiste continuera à renouveler les prescriptions tout en surveillant d'éventuels effets secondaires, ainsi que l'efficacité.

Il faudra rechercher une fièvre, des signes d'infection, d'allergie, d'atteinte hématologique. Il n'y a pas de surveillance biologique systématique pour les effets secondaires. Les exmens seront demandés selon le contexte clinique.

Circonstances d'arrêt d'Embrel:
On arrêtera ce traitement en cas d'infection grave, d'atteinte hématologique confirmée par la numération formule sanguine, de réaction allergique, d'exposition au virus de la varicelle, ou d'inefficacité après 3 mois de traitement.

 
Samydoc Retour à la page d'accueil