Make your own free website on Tripod.com

Samydoc Retour à la page d'accueil

Rhumatologie pour tous

Une contribution pour expliquer la rhumatologie, spécialité médicale traitant des maladies des os et des articulations


Google
Web Rhumatologie pour tous




Rhumatologie est un site produit par Dr El Meddeb SamyBéja, Tunisie.
Hit-Parade


 
  
La goutte
Maladie connue depuis des millénaires, ancienne maladie "des rois" ou des bons vivants, elle est dûe à une hyperuricémie qui provoque des dépots d'acide urique dans les tissus (dont les articulations).
Peu de progrès ont été enregistrés ces dernières années, du fait que le traitement est relativement efficace et que les échecs sont dûs plus souvent à un retard de diagnostic, ou un traitement irrégulier, et rarement une inefficacité ou des effets indésirables.

Causes de l'hyperuricémie
Le patient type est un homme de la cinquantaine, gros mangeur, gros buveur (et pas que de l'eau).
Il y a une influence de l'hérédité familiale assez fréquente.
Les excès alimentaires, l'abus d'alcool, certaines pathologies spécifiques (hémopathies, psoriasis, insuffisance rénale), certaines formes graves héréditaires très rares, et aussi certains médicaments comme les diurétiques complètent les causes de la goutte.
Quand une femme vient avec une crise de goutte, il faut toujours lui demander si elle ne prend pas de diurétiques.

La crise de goutte
C'est typiquement une arthrite de l'articulation métatarsophalangienne du gros orteil, c'est à dire de la racine du gros orteil qui est rouge, chaude, tuméfiée et douloureuse, surtout le matin au lever. Cette crise dure quelques jours, disparait, récidive.
En fait, cette arthrite peut toucher les autres articulations des pieds, les mains , voire les genoux..
Ce qui attire l'attention c'est l'atteinte du gros orteil, soit constatée de visu, soit décrite par le patient dans ses antécédents.

Les autres signes de l'hyperuricémie
Si l'hyperuricémie dure des années, l'acide urique va se déposer dans divers tissus, sous la peau (formant des tophus, petites masses sous cutanées qui percent parfois à la peau et laissent s'écouler un contenu blanchâtre), dans le cartilage (favorisant des lésions articulaires définitives), dans les reins (provoqiant parfois une insuffisance rénale).

Le traitement de la crise de goutte
On utilise la colchicine (dont l'effet est rapide, le plus souvent moins de 48h), ou des anti-inflammatoires non stéroidiens.
Les corticoides ne sont pas utilisés en France (pour la crise de goutte) mais ils sont utilisés de l'autre côté de l'atlantique.

Le traitement de l'hyperuricémie
Il ne suffit pas de faire disparaître les signes aigues (crise de goutte), l'idéal est de normaliser l'uricémie.
Le régime hypouricémiant (éviter viandes grasses, abats, alcool, poisson bleus, crustacés, fruits secs), ainsi que le régime hypocalorique amaigrissant ont un effet limité sur l'uricémie.
Le plus souvent on a recours au traitement médicamenteux: Allopurinol (Zyloric, Purinol...) qui permet dans plus de 90% des cas de normaliser l'uricémie.
Le traitement de certaines causes peut être simple (par exemple arrêt des diurétiques, en accord avec celui qui les a prescrit).

Bref, une goutte bien traitée est une maladie métabolique banale;, non traitée, elle peut aboutir à des complications dont la plus grave (mais rare) est l'insuffisance rénale.

 
Samydoc Retour à la page d'accueil