Make your own free website on Tripod.com

Samydoc Retour à la page d'accueil

Rhumatologie pour tous

Une contribution pour expliquer la rhumatologie, spécialité médicale traitant des maladies des os et des articulations


Google
Web Rhumatologie pour tous




Rhumatologie est un site produit par Dr El Meddeb SamyBéja, Tunisie.
Hit-Parade


 
  
Les ostéoporoses dûes aux médicaments
Les ostéoporoses peuvent être dûes à des médicaments pris de façon prolongée. Il faut y penser surtout en cas d'ostéoporose masculine, d'ostéoporose chez une femme non ménopausée.
Il faut aussi penser à la démarche inverse, qui consiste à explorer les patients de façon préventive, quand on leur prescrit un traitement qui diminuerait la masse osseuse, par un interrogatoire à la recherche de facteurs de risques de fracture, par une étude de la densité minérale osseuse au moindre doûte, de façon à prescrire un traitement préventif des fractures si nécessaire, ou de reconsidérer la prescription du médicament qui serait cause d'ostéoporose (quand cela est possible)

Quels sont les médicaments impliqués?
-En premier lieu, les corticoides pas voie générale, dès qu'on dépasse l'équivalent prednisone de 7.5mg/j pendant plus de trois mois.
-Certains traitements du cancer du sein comme le Femara, l'Arimidex, l'Aromasine, ainsi que certains traitements du cancer de la prostate comme les analogues de la LH-RH (zoladex, Eligard, décapeptyl, Gonapeptyl, Bigonist).
-Les antiulcéreux de type inhibiteurs de la pompe à proton seraient ostéopéniants à long terme (omeprazole, lansoprazole...) mais ce fait est encore discuté.
-L'Actos (antidiabétique) provoque des ostéoporoses. Par contre le glucophage aurait un effet bénéfique sur la masse osseuse. Les sulfamides hypoglycémiants n'ont pas d'effet connu sur la masse osseuse mais peuvent être responsables de chutes (lors des hypoglycémies qu'ils induisent).
-Nombreux psychotropes ont un effet délétère sur la masse osseuse, en particulier les neurompetiques, les antidépresseurs de type inhibiteurs de la recapture de la sérotonine, de plus la dépression serait elle-même un facteur d'ostéoporose.
-De même, la plupart des anti-épileptiques, en particulier la dépakine, le gardénal et le tégrétol, sont soupçonnés de favoriser l'ostéoporose.
-L'héparine est une cause classique d'ostéoporose. Les héparines de bas poids moléculaire (type fraxiparine, fragmine ou lovenox) n'auraient pas d'effet sur la masse osseuse.
-Les diurétiques de l'anse (furosémide=lasilix) diminuent la masse osseuse, contrairement aux diurétiques thiazidiques.
-Les antirétroviraux (traitement du SIDA) contribuent à l'ostéoporose.
-Les traitements par hormones thyroidiennes diminuent la masse osseuse.

Ce sujet reste évolutif, de nombreuses études étant en cours

 
Samydoc Retour à la page d'accueil