Make your own free website on Tripod.com
Samydoc Retour à la page d'accueil  Rhumatologie  Pubmed

Fondements de la médecine traditionelle chinoise

Traitement de la maladie tabagique

Une méta-analyse décevante





Fondements de la médecine traditionelle chinoise est un site produit par Dr El Meddeb SamyBéja, Tunisie. Toute personne désirant contribuer à ce site peut m'envoyer un mail.

Hit-Parade


 

Depuis 1973, à Hong Kong, l'acupuncture a été utilisée pour traiter le tabagisme par électropuncture et auriculopuncture. Depuis, elle est présentée comme un traitement du tabagisme, sensé diminuer les symptomes du sevrage en nicotine.

Une méta-analyse récente de 24 travaux vient mettre en doûte ce point de vue: Cochrane Database Syst Rev. 2006 Jan 25;(1):CD000009

Matériel et méthodes

Tous les travaux publiés avant Janvier 2005 ont été pris en compte.

Critère de selection
Etudes randomisées comparant acupuncture ou acupression, traitement par laser ou électrostimulation, à l'exclusion de tout autre traitement pour arrêter de fumer.

Recueil et analyse des données
Les données suivantes ont été étudiées:
Type de fumeur recrutés
Nature du traitement et des procédures de contrôle, de mesure des résultats.
Méthode de randomisation.
Qualité du suivi

Ont été étudié l'arrêt du tabac à 6 semaines et à 6-12 mois. Les patients perdus de vue ont été considérés comme échecs.

Une méta-analyse a été effectuée





Résultats principaux

24 travaux ont été retenus, comparant acupuncture avec pseudo-acupuncture (utilisant des points aléatoires).
A court terme (6 semaines) , une seule étude est fortement positive et "fausse" le résultat avec un odd-ratio général (des 24 études) à 1,36. (odd ratio=1= pas d'effet, supérieur à 1: positif)

A long terme (6-12 mois), aucun effet bénéfique n'est retrouvé.

Il n'a donc pas d'évidence que l'acupuncture soit supérieure à l'absence de traitement selon cette méta-analyse.


Il y a une nécessité à affiner les études concernant les résultats de l'acupuncture.

Les tenants de l'acupuncture diront qu'il est difficile de rentrer les malades dans des "cases", dans des "normes", car le traitement est individuel et adapté à chaque patient.

D'autre part, si on veut être crédible, il faut pouvoir présenter ses résultats de façon claire, honnête, indiscutable, car ce qui compte est le résultat final, le bien du patient, et surtout exercer sa profession de soignant en toute objectivité, éthique, déontologie.

 

 

   

Samydoc Retour à la page d'accueil  Rhumatologie  Pubmed