Make your own free website on Tripod.com

Samydoc Retour à la page d'accueil L'école du milieu Rhumatologie  Pubmed

Fondements de la médecine traditionelle chinoise

Quelques points de technique acupuncturale




Fondements de la médecine traditionelle chinoise est un site produit par Dr El Meddeb SamyBéja, Tunisie. Toute personne désirant contribuer à ce site peut m'envoyer un mail.
Dr Ahmed Fouchali, Dr R Hawawini, et Dr Bouevitch: tous mes remerciements.
Hit-Parade


 
Méthodes pour ponctionner:
Au nombre de 5:
1-Pour planter superficiellement, on appuie le doigt (avec l'ongle) sur la peau, pour éprouver la résistance de la peau et planter au ras de l'ongle l'aiguille.
2-Pour planter profondément, une main, avec le pouce et l'index, tient le bas de l'aiguille, l'autre main tient le manchon et le fait rouler tout en poussant l'aiguille, pour la faire rentrer progressivement.
3-On peut aussi rentrer l'aiguille, tenue entre pouce et index presque à sa pointe, d'un coup sec, puis procéder comme 2
4-Si la peau est plissée, on l'étale avec deux doigts avant de piquer.
5-Si la peau est mince, si les parties molles sont peu épaisses, on entre obliquement, en pinçant la peau et en piquant dans le pli ainsi formé.

On pique plus profondément.......

On pique plus profondément les adultes que les veillards.

On pique plus profondément les hommes que les femmes.

On pique plus profondément les gras que les maigres.

On pique plus profondément les cas de plénitude (qu'on disperse) que les cas de vide (qu'on tonifie)
.
On pique plus profondément chez les adolescents que chez les enfants.

On pique plus profondément en cas de maladie du froid qu'en cas de maladie de la chaleur, et en hiver qu'en été.


Le Tai Ji (ou le Tao) est utilisé pour expliquer les relations entre le Yin et le Yang.
Tonifier et disperser


Quand l'aiguille est en place, il faut la rouler entre les doigts jusqu'à ressentir le "Qi", l'arrivée de l'énergie, quand l'aiguille est "saisie" et tourne difficilement. Sans "Qi", il n'y a pas d'effet acupunctural.

Pour disperser, piquer contre le sens du méridien.

Pour tonifier, piquer dans le sens du méridien.

Pour disperser, laisser l'aiguille longtemps, et stimuler fort.

Pour tonifier, laiser l'aiguille quelques minutes seulement, et stimuler faiblement.


Attention aux accidents!!

Celà va du simple "mal des aiguilles" qui s'apparente au malaise vagal, jusqu'à l'aiguille bloquée, tordue, voire cassée.

Parfois, on peut léser un organe important
.
Donc:
L'acupuncture est réservée aux médecins!!!


Est-ce que le type de métal de l'aiguille est important?

Non!! Certains ont utilisé des aiguilles en or ou en argent, mais il n'a jamais été démontré de différence d'efficacité avec une simple aiguille classique en acier, voire un éclat de bambou bien manipulé. C'est la piqûre elle-même (la lésion cutanée) qui a un effet, et non l'aiguille.

Et la piqûre au Laser?

Non!!
Nous pensons qu'il s'agit de techniques qui aussi spectaculaires soient elles, ne remplaceront pas les aiguilles classiques.
Le mythe de "l'acupuncture indolore" est à banir, car la douleur de la piqûre est le facteur stimulant.
En fait, ces lasers ne sont qu'un phénomène de marketing (de même que beaucoup d'autres appareils).

   
Samydoc Retour à la page d'accueil L'école du milieu Rhumatologie  Pubmed