Make your own free website on Tripod.com

Samydoc Retour à la page d'accueil

Rhumatologie pour tous

Une contribution pour expliquer la rhumatologie, spécialité médicale traitant des maladies des os et des articulations


Google
Web Rhumatologie pour tous




Rhumatologie est un site produit par Dr El Meddeb SamyBéja, Tunisie.
Hit-Parade


 
  
Lombosciatique
La sciatique commune est une douleur du membre inférieur, d'origine radiculaire, c'est à dire liée à une des racines du nerf sciatique, et dont l'origine est vertébrale.

Les racines du nerf sciatique L5 et S1 font partie de la "queue de cheval" qui regroupe les racines nerveuses qui sortent de la moelle épinière, au dessous du niveau de la première vertèbre lombaire, cheminent dans le canal vertébral, et sortent chacune à un niveau intervertébral qui leur donne leur nom.

L5 sort du "sac dural" en regard du disque intervertébral entre la quatrième et la cinquième vertèbre lombaire.
S1 sort en regard du disque intervertébral entre la cinquième vertèbre lombaire et le sacrum.
De là, ces deux racines (ainsi que L4) forment le nerf sciatique qui est responsable d'une grande partie de la sensibilité et de la motricité du membre inférieur.

On comprend donc que toute compression d'une des racines du nerf sciatique (dans la zone vertébrale) va entrainer des douleurs et parfois une atteinte de la motricité (heureusement très rare). La douleur est dénommée "sciatique", il y a une douleur sciatique L5 (qui correspond à la compression de la racine L5) et S1 (racine S1).


Figure1: Trajet de la sciatique L5: Du rachis lombaire vers la face externe de la cuisse, la face externe de la jambe, en avant de la malléole externe de la cuisse, la face supérieur du pied, jusqu'au gros orteil.


Figure2: Trajet de la sciatique S1: Du rachis lombaire vers la face postérieure de la cuisse, la partie postérieure du mollet, le talon, la plante du pied avec le bord externe du pied.

Quelles sont les causes de la sciatique?

Les plus fréquentes; "mécaniques"
Soit d'origine discale: Hernie discale qui comprime la racine à sa sortie du canal vertébral, ou bien saillie osseuse arthrosique qui comprime la racine par devant (ostéophyte du corps antérieur de la vertèbre) ou par derrière (ostéophyte de l'articulaire postérieure).

Moins fréquentes mais devant être recherchées car débouchant sur d'autres traitements spécifiques:
-Maladie inflammatoire du rachis (spondylarthrite ankylosante).
-Tassement vertébral dû à l'ostéoporose, ou à une tumeur vertébrale primitive ou secondaire (métastase), ou à une infection osseuse (spondylodiscite).

En fait le premier soucis du médecin, après avoir reconnu une sciatique, et éliminé d'autres causes de douleurs des membres inférieurs, est d'éliminer une cause non mécanique, le plus souvent par de simples radiographies du rachis lombaire, éventuellement complétées par un scanner, un IRM, exceptionellement une scintigraphie osseuse, ainsi que des analyses de sang (interêt de la vitesse de sédimentation: peu chère et rentable en matière d'orientation clinique).

Traitement d'une sciatique mécanique






 
Samydoc Retour à la page d'accueil